L'équipe s'accroche, le leader vole...

Publié le par team ACVS MONTAGNE

Dimanche 22 mai, le réveil sonne : 5h30 … ! Ouf, difficile de se tirer du lit pour un dimanche, mais l’envie de retrouver le team presqu’au complet (Guillaume toujours en convalescence) est présente ! Aujourd’hui, c’est notre Sophie qui assurera l’intendance.

 

Un peu avant 8h00, nous arrivons à Quintal et apercevons en arrière-plan le massif du Semnoz. Malgré les orages annoncés par la météo le beau temps restera au rendez-vous tout au long de notre aventure…Les conditions sont excellentes!

Nous retirons nos dossards en attendant l’arrivée de Jools qui nous rejoint peu de temps après (départ de Chamonix et non de Lyon). Une fois les préparations de nos tenues faites, nous voilà partis pour une quinzaine de minutes d’échauffement où nous croisons divers « concurrents » notamment un certain Manu Meyssat qui à déjà couru la veille contre l’extraterrestre Kilian JORNET ! Retour à la voiture pour quelques étirements, et briefing durant lequel  Jools nous explique où se situent les endroits stratégiques du parcours. Effectivement, cela sera d’une aide précieuse…

Nous serons confrontés à un parcours de 16 km, pas trop technique (60% chemin / 40% route)avec un dénivelé de +1000m / -300m. Il s'agit d'une course au train, qui comporte néanmoins des passages à forts pourcentages mais assez courts. Idéal pour nous qui n’avons pas encore fait de séance spé côtes, puisque notre pic de forme est prévu pour bien plus tard…

L’heure tourne, enfin il nous faut rejoindre la ligne de départ où nous prenons place aux avants postes afin de partir dans les meilleures conditions, pressés d’en découdre !

 

DSC02610

Petite pose photo, avant de prendre le départ

 

TOP ! Le départ est donné et on rentre directement dans le vif du sujet en attaquant une portion très raide sur la route (environ 2km avec 160mD+). Dés les premiers mètres, Ren se place dans le groupe de tête et va gérer les premiers kilomètres en essayant de rester au contact des premiers. A quelques longueurs derrière, se trouve Nico, parti prudemment en espérant  adopter de nouveau la tactique de Vence. En retrait, Quentin, victime d’une semaine blanche (tant en termes d’entraînements que de santé…) semble ne pas avoir retrouvé la forme. Il partira donc doucement avec les sensations du moment. Sur ses talons, Julien, souffrant également de pépins physiques part prudemment pour essayer de limiter la casse et refaire une course similaire à 2010.

 

00000014 copie

Ren durci le rythme avec Manu MEYSSAT…

 

La course se déroule parfaitement pour Ren qui prend la tête  dès le  5ème et qui se retrouvera seul en tête au 6ème kilo prêt à avaler le faux plat montant  en forêt ( 130m D+ sur 3 kilomètres) et faire parler sa foulée d’ancien pistard : passage à plus de 17km/h !! Ren qui semble avoir de bonnes jambes, prend quelques secondes précieuses sur le 2ème pour ne plus lâcher la tête jusqu'à l’arrivée !

Sa course est un modèle de gestion de l’effort puisque après avoir attaqué, il maintiendra un rythme avant d’anéantir ses poursuivants dans la bosse finale (près de 2’ d’avance au sommet) pour gérer la descente et éviter la blessure.

 

 00000064 copie

 Nico, placé aux alentours de la 28ème place, relance comme il peut sur la portion de faux plat, mais impossible de reprendre quelques places… Néanmoins il attaque et relance du 9ème au 10ème (120+)  ainsi que dans la dernière portion qui amène au Crêt de Chatillon, parvenant à grappiller quelques places. Il se retrouve autour de la 20ème position. Belle remontée !

 

00000109 copie

Quentin, lui, peine dans les côtes et marche longuement dans la dernière ascension (180m D+ du 11ème au 13ème kilomètre) qui est très raide. Il est bel et bien dans un jour « sans » mais se rattrapera sur la prochaine course !!

 

00000234 copie

Quant à Jools, il réalise la course qu’il avait prévu en étant parti «en-dedans » pour remonter le peloton au fil des kilomètres, parvenant même à bien relancer par moment. Il échouera malheureusement à un petit kilomètre du sommet, victime d’une défaillance, liée à son manque de fraîcheur, si bien qu’il ne profitera même pas de ses qualités de descendeur dans la descente finale, souffrant de crampes !

Il termine 90ème en 1h26’42’’ après avoir perdu une quinzaine de places et 5’ sur les deux derniers kilomètres.  Son chrono est proche de celui de l’année dernière mais le parcours a été modifié de quelques mètres dans le final. Positive attitude !

 

Quentin finit 67ème au scratch en 1h23’32’’ (et 3ème Espoir !), déçu, mais à bien limiter la casse en raison des ses petits pépins physiques. Il a couru en grande partie pour l’équipe, bravo !

 

Nico arrive en 26ème position (1h14’44’’) en perdant 6 places dans la descente, toujours à cause d’une grosse appréhension liée à sa cheville fragilisée…

 

Ren, en grande forme, boucle le parcours dans le superbe temps de 01h05’19’’ en grand Vainqueur de cette édition 2011.

Il  se retrouve ainsi en tête du challenge national !

Grimpee-du-Semnoz-2011 0897 copie

 

Par équipe, nous nous classons 5ème, mais au classement FFA, nous serons 4ème ou 3ème en retirant les non licenciés et les performants juniors d’Annemasse et CMI !

 

  

En attendant le podium, petite douche improvisée habituelle pour les exhibitonnistes euh..moins pudiques sur le parking du Semnoz ;)

Toute l’équipe se retrouve ensuite afin de partager le repas (trop montagnard… ?!) préparé par l’organisation, une très bonne tartiflette, mais en plein soleil et après un tel effort, il est difficile de finir son assiette..!!

DSC02631

 

 

Néanmoins, l’ambiance est bonne et nous partageons, échangeons avec tous les sportifs de la course. Le Team ACVS montagne vêtu de ses survêtements rouges, ne passe dorénavant plus incognito auprès des autres coureurs !

  

Arrive la remise des récompenses… Et malgré une course moyenne, Quentin monte sur la boîte !

Ren, en beau vainqueur, monte sur la première marche, entouré par deux anciens internationaux (Ludo Pelle et Gilles Segris).

 

 

DSC02647

 

 

Grimpee-du-Semnoz-2011 1120

 

Résultats

 

Article Endurance Mag

 

 

 

 

Un grand merci à Sophie, pour sa bonne humeur et son soutien. Merci à Pascal (photogone) pour les photos et félicitations à l'équipe organisatrice pour son organisation sans faille.

 

Petit bilan :

Nous ne sommes qu’au début de notre périple, et quand certains semblent avoir atteint leur pic de forme, d’autres ont besoin de plus de temps. Chaque personne réagit différemment à un stress physiologique, et c’est pour cela qu’il est difficile de performer par équipe. Effectivement, Guillaume victime d’une longue blessure, ne peut assurer et remplacer lors des compétitions. Nous n’avons pas de Jocker,  et faire un 4 sur 4 à chaque sortie ça devient compliqué quand on connaît le nombre d’équipes qu’il y a sur le circuit…

Voila notre seul petit regret de la journée est de louper le podium par équipe… Vivement le retour de notre 5ème homme, le retour en forme pour Quentin et une stabilisation de l’état de santé de Julien.

Mais tout cela ne nous a pas empêché de finir la journée au bord du lac d’Annecy, une bière dans la main droite, une glace dans la main gauche, et de profiter ensemble d’un moment de détente entre potes, afin d’évacuer toutes les émotions accumulées durant cette éprouvante matinée…

A bientôt pour notre prochaine aventure !

Publié dans Comptes-rendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
P
<br /> Bravo les gars ! On vous soutient à fond. A bientôt. Pascal<br /> <br /> <br />
Répondre